DUREES DE RETOUR Horaire Outre-Mer

  • Les Durées de Retour de Précipitations au pas de temps infra-horaire pour l'Outre-Mer permettent d’estimer la fréquence d’apparition de phénomènes pluvieux intenses de courte et moyenne durée, pour des pas de temps compris entre 6 minutes et 192 heures (6 min, 15 min, 30 min, 1 h, 2 h, 3 h, 6 h, 12 h, 24 h, 48 h, 96 h et 192 h).
  • Elles sont élaborées à partir de valeurs extrêmes de précipitations sur des séries d’au moins 10 années de mesure.
  • Le document se compose d’un tableau indiquant les hauteurs estimées pour des durées de retour de 5, 10, 20, 30, 50, éventuellement 75 et 100 ans, reprises sous la forme d'un diagramme en seconde partie.
  • Les 5 valeurs maximales de l’échantillon traité sont également précisées, en intégrant les valeurs des stations les plus proches de la station sélectionnée.
  • Les durées de retour actuellement disponibles sont calculées à partir de données portant de l'année 1960 jusqu'à l'année 2018 incluse.

A noter que: Pour la Nouvelle-Calédonie, elles ne sont pas disponibles en ligne: veuillez contacter : contact.nouvelle-caledonie@meteo.fr.

 

à partir de 40,00 € HT

Configurer le produit
  • Caractéristiques générales
  • Public concerné
  • Les points forts du produit
    • Les durées de retour sont disponibles à l’acte. Les durées de retour pour les pas de temps infra-horaires sont élaborées à partir de données mesurées par le réseau d’observations synoptiques de Météo-France et validées par le service de climatologie de Météo-France.
    • Lors de la commande, vous indiquez la ville dont vous désirez recevoir les données. Notre site vous proposera alors de choisir parmi les 20 points de mesure les plus proches de cette ville dans un rayon de 50km.
    • Vous choisissez votre pas de temps.
    • Pour chaque document, le pourcentage de données disponibles vous est précisé. Vous pouvez ainsi décider de valider votre commande ou d’en modifier les paramètres.
    • Les fichiers, envoyés par email, au format PDF, sont également déposés dans votre espace personnel et y restent 1 mois.
    • Les durées de retour sont payables en carte bancaire (paiement sécurisé), en points météo ou en chèque (pour ce dernier type de paiement, prévoyez un délai de réception devant parvenir à notre service clientèle en métropole et de traitement du chèque ).
    • Les Durées de retour calculées par Météo-France constituent un outil d’étude hydrologique nécessaire à la conception de tous les ouvrages de rétention d’eau, de canalisation, d’évacuation d’eaux pluviales.
    • Grâce aux Durées de Retour de Précipitations au pas de temps infra-horaire, les projets d’urbanisme ou d’aménagement du territoire prennent en compte la survenue d’épisodes pluvieux de forte intensité sur une durée réduite, comme c’est le cas lors de fortes averses ou d’orages violents.
    • Les Durées de Retour de Précipitations vous permettent de dimensionner vos projets en tenant compte de calculs statistiques fiables. Elles vous aident à sécuriser vos projets, et à fiabiliser vos investissements.
    • En commandant Les durées de Retour de Précipitations au pas de temps infra-horaire sur le site de Météo-France, vous vous assurez de travailler avec le meilleur outil de dimensionnement de tous vos projets d’aménagements urbains ou péri-urbains.
    • Les Durées de Retour de Précipitations pour les pas de temps journaliers sont élaborées à partir de données mesurées par le réseau d’observations synoptiques et de postes climatologiques (station de mesure) de Météo-France et validées par le service de climatologie de Météo-France.
    • La base de données de durées de retour de pluies fait l’objet de mises à jour tous les 2 ans, les événements récents sont donc pris en compte.
    • La nouvelle méthode de calcul retenue par Météo-France est la méthode Locale-Régionale GEV, permettant de prendre en compte les événements pluvieux maxi annuels de la station et des stations voisines. Le choix de cette méthode de calcul permet un bon ajustement des queues de distribution et moins de variabilité. Les événements pluvieux rares sont ainsi mieux appréhendés. La méthode Locale-Régionale GEV permet également de présenter des intervalles de confiance à 70%.